× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

«TOUTE PETITE MAISON» & «TINY HOUSE»

La «Toute Petite Maison» peut se construire sur une remorque, un véhicule ou directement au sol

Ce site internet présente la «Toute Petite Maison», une façon de construire soi-même avec des moyens de bricoleur amateur une «Tiny House» écologique (matériaux naturels,sobriété) et économique (5000€ de matériaux et 1 mois de travail).

Tout est pensé en vue de l'auto construction même par des bricoleurs peu expérimentés. Il n'y a pas de plan, c'est une démarche qui tolère les erreurs et l'improvisation.

Pour réussir, un premier livre donne toutes les informations pour élaborer son projet. Le second livre en explique la réalisation avec force détails.

L'idée est de construire soi-même une belle réalisation dans laquelle on se sent bien, qui durera longtemps, qui respecte la planète, qui a de la valeur et dont on est fier.

Salon, kitchenette, cabinet de toilette et couchage pour deux sur la mezzanine Tout y est sur 10m² : salon, couchage, cuisine, cabinet de toilettes...

La «Toute Petite Maison» est plutôt destinée à être construite sur place, au sol, même si elle peut être placée sur un véhicule et transportée.

Si l'usage recommandé par la réglementation est l'habitation légère de loisir (HLL), le système de construction permet aussi de construire un bureau, une annexe, un atelier, un espace de stockage... Pourvu que l'on reste dans les même ordre de dimensions (moins de 3m de large) car il n'y a pas de charpente.

La «Toute Petite Maison» présentée ici a été aménagée comme une habitation : salon, cuisine, douche, lavabo, toilettes sèches, rangements et couchage pour deux sur la mezzanine.

Le tout tient dans un espace intérieur de 2x5m. La cuisine et le cabinet de toilettes sont aménagés sous une partie de la mezzanine.

Avec ses 3m de haut et les larges ouvertures vitrées, la partie salon est un volume agréable à vivre.

DEUX LIVRES POUR L'AUTO CONSTRUCTEUR

Vol 1 : Le Projet

Ce livre contient toutes les infos pour élaborer son projet de Tiny House

Ce premier livre donne toutes les informations pour élaborer son projet : la technique simple, les dimensions limites, comment calculer les quantités, les fournitures et l'outillage, la réglementation...

Vol 2 : La Construction

Dans ce livre la construction est expliquée en détail pour que tout le monde puisse y arriver

Le second livre explique en détail la construction.

Pour que tout le monde y arrive ! Même qui n'a jamais vraiment bricolé.

Il montre comment manipuler les grands panneaux, les assembler etc... et aussi comment aménager l'intérieur, faire la plomberie, l'électricité...

L'AUTEUR

Après une carrière dans le monde virtuel de l'informatique, Alain DELANGE a découvert une technique décomplexée et astucieuse pour faire ses propres meubles en bois.

Pédagogue par nature, il aime partager son savoir-faire.

Depuis 2003 il anime des stages de fabrication de meubles et édite des livres sur la construction de meubles, de cabanes, de roulottes....

Ce sont ainsi des milliers de personnes qui ont découvert comment se faire de beaux meubles en un tour de main... et pour trois fois rien.

À L'INTÉRIEUR

Séjour

Un espace dans lequel on se sent bien

On est surpris en entrant dans la «Toute Petite Maison» par le volume de cette «Tiny House».

Le salon est bien éclairé par les deux fenêtres et aussi par la porte vitrée de 90cm de large.

On n'y manque pas d'air car son plafond culmine à 3m.

Un coin salon chaleureux et agréable sur 6m².

Les fauteuils auto-construits forment une banquette à moins qu'ils soient disposé autour de la table pour un repas entre amis.

Légers et rustiques, ils peuvent aussi être sortis pour composer un salon de jardin.

Cuisine

Le coin cuisine avec son plan de travail réduit en profondeur, le mini frigo, et le combiné évier-cuisson en inox et la hotte aspirante.

La cuisine dispose d'un couloir de 80cm de large et d'un plan de travail de 2m.

La largeur du plan de travail a pu être ramenée à 50cm (au lieu des 60cm habituels).

Elle reste suffisante pour cuisiner confortablement. Les petits réfrigérateurs se contentent de cette profondeur réduite.

Cet astucieux combiné évier/plaque de cuisson permet de gagner une place précieuse.

Un astucieux combiné évier/plaque de cuisson conçu pour le caravanning permet d'offrir un aménagement compact.

L'humidité et les odeurs sont un problème dans un si petit volume d'air. En plus de la fenêtre, Une hotte aspirante se charge d'extraire les vapeurs de cuisson.

Couchage

La mezzanine sur 3m de long et 90cm de hauteur.

La mezzanine de 3m de long offre un espace de couchage pour deux avec assez de hauteur pour lire au lit et se vêtir.

Au pied du lit il reste un espace pour y poser des objets et se retourner avant de descendre.

L'espace de couchage avec ses coffres de rangement sous les lampes de chevet

À la tête du lit des caisses de rangement assez basses pour laisser le fenestron s'ouvrir forment un espace de chevêt.

Rangements

Le salon et ses rangements au dessus de la porte et une penderie sur la droite.

Le contenu du volume de rangement de l'étagère au dessus de la porte d'entrée est dissimulé par des portes de placard.

Le placard haut dans l'angle permet de ranger les balais. Il peut faire aussi office de penderie.

Cette simple échelle de meunier, autoconstruite bien sûr, facile à manipuler donne accès à la mezzanine et aux rangements

L'échelle de meunier donne accès à la mezzanine. Mobile, elle peut être remisée contre le mur. Elle sert aussi à accéder aux rangements en hauteur.

Cabinet de toilette

Vue du lavabo à travers la porte ouverte du cabinet de toilette.

Une partie de l'espace sous la mezzanine, sur 70x200cm, est utilisé comme cabinet de toilettes. Il accueille un bac à douche classique et un lavabo.

Le cabinet de toilette est assez spacieux pour une douche de 70cm x 70cm.

L'air humide ne doit pas aller contaminer le reste de l'habitation. C'est pourquoi le cabinet de toilette est pratiquement étanche. Il est muni de ses propres aérations en plus d'une petite fenêtre.

Toilettes Sèches

Ces toilettes sèches se contentent d'un espace de 70x70cm.

Un système de toilettes sèches mobiles y est installé.

La sciure est stockée dans un bac de tri sélectif Ikéa.

L'assise avec son abattant classique est confortable et rassurante. Elle pourrait être remplacée par un simple seau hygiénique.

Chauffage

Primordial pour l'hiver la fausse cheminée avec son mini-chauffage à gaz de caravane qui envoie aussi de al chaleur dans le cabinet de toilettes.

La fausse cheminée est vraiment «trop cosy».

Elle accueille un chauffage à gaz de caravane particulièrement compact. Il est de type «étanche», c'est à dire qu'il prend et rejette l'air par une «ventouse» placée à l'extérieur. Il ne risque pas de vicier l'air du logement.

Il est équipé d'une soufflerie qui peut insuffler de l'air chaud dans le cabinet de toilette juste derrière. L'air humide ainsi produit est évacué à l'extérieur par les propres aérations du cabinet de toilette.

Meubles

Les meubles comme le placards sont auto-construits en un tour de main avec la technique du «Bois-Facile». Ils sont légers et robustes et exactement adaptés au besoin.

La table à rallonges passe de 60x60cm à 60x120cm en cas de besoin. Les trois fauteuils peuvent se rassembler en une banquette ou s'installer à l'extérieur.

La chaise est construite astucieusement en voliges plaquées les unes sur les autres.

Les meubles doivent leur bel aspect à la patine qui les revêt.

LE «BOIS FACILE»

Les stages de meuble du Bois Facile : on repart avec le meuble que l'on vient de construire en un temps record !

Ce projet s'inscrit dans la démarche du «Bois Facile» : une technique simple et astucieuse pour mettre le bricolage efficace à la portée de tous : il suffit d'avoir envie.

Depuis plus de 14 ans cette technique fait ses preuves auprès des centaines de participants à nos stages de travail du bois.

Le livre sur le buffet explique presque tout

Simplissime elle peut aussi s'acquérir chez soi par les explications claires et détaillées de ces livres de bricolage à télécharger.

Toutes les explications pour construire un univers de rêve au jardin

Enfin cette mini-maison reprend le système constructif éprouvé de la roulotte à construire soi-même en bien plus simple : il n'y a plus le toit arrondi et les portes et fenêtres qui sont aux standards du bâtiment ne sont plus auto-construites mais achetées.

«TINY HOUSE»

Littéralement «Tiny House» signifie «Petite Maison» en anglais. De par le travail de l'américain Jay SHAFER, ce vocable est devenu synonyme de «Maison en Miniature Construite Sur Une Remorque».

Jay SHAFER voulait se construire une maison inhabituellement petite. Mais au États-Unis cela est strictement interdit ! C'est pour contourner cette législation qu'il a construit une maison mobile sur une grosse remorque.

Son idée géniale a lancé un mouvement dynamique qui commence à se répandre en Europe.

C'est cette idée que nous avons reprise en l'adaptant : indépendante de la remorque et un système constructif plus simple.

La conception privilégie l'habitabilité et la facilité de construction plutôt que la mobilité.

Notez que la «Toute Petite Maison», cette «Tiny House» à construire soi-même, si elle est déplaçable car solide et de petite taille, n'est pas destinée au voyage à cause de son poids.

Ce sont l'habitabilité et la facilité de construction qui ont été privilégiées... au détriment de la mobilité. À l'opposé, les caravanes et camping-car sont eux vraiment adaptés à un usage nomade et autonome.

FACILE À CONSTRUIRE

Conception

La Toute Maison est construite à partir de grands panneaux, un peu comme un château de cartes... mais très fortement collé ! Les panneaux structurels

Au lieu d'être construite comme une typique maison à ossature bois à l'échelle réduite, donc une structure complexe qui exige avant de commencer un plan précis et immuable, cette toute petite maison est vraiment conçue en vue de l'autoconstruction.

La page sur « Comment construire une Tiny House» explique les astuces du système constructif de la «Toute Petite Maison».

Panneaux

Structure des murs de la Toute Petite Maison: le panneau structurel renforcé par les voliges, l'isolation, le pare pluie et le bardage. Structure des murs

La «Toute Petite Maison» est construite à partir de grand panneaux de bois dans lesquels on découpera les fenêtres le moment venu.

Des planches fixées sur la tranche à l'extérieur des panneaux rigidifient le structure et procurent l'espace pour l'isolation.

Le tout est enveloppé d'une membrane pare-pluie protégée ensuite par un bardage en planches.

Le toit reçoit une couverture, soit le «Rhépanol» une membrane résistante et facile à poser, ou bien plus économique, des bardeaux bitumineux.

AUTO-CONSTRUCTION

Contexte

Le contexte de l'auto-construction est particulier :

  • pas d'atelier couvert, il faut travailler exposé aux intempéries
  • pas de démarche d'industrialisation, on construit une pièce unique
  • laisser place à l'improvisation : un prototype demande à être remanié en cours de projet
  • des moyens limités :
    • un budget serré,
    • peu d'outils,
    • peu de place,
    • manque de qualification et d'expérience
    • absence de gros matériel : grue, échafaudage...

Bien souvent les solutions proposées aux auto-constructeurs exigent une rigueur extrême et sinon des compétences de quasi-professionnel, au moins celles d'un bricoleur particulièrement aguerri.

Monter une ossature bois, réserver le passage pour les roues, placer les fenêtres de toit, maîtriser la pose de la couverture, comprendre et adapter le plan ses besoins... voici bien des difficultés qui ne sont pas posées pour réussir une «Toute Petite Maison» comme celle-ci.

Standardiser les fournitures

Toujours dans l'optique de l'auto-construction de cette «Tiny House», un effort particulier a été fourni pour limiter au maximum la variété des fournitures : quelques panneaux tous de la même épaisseur, toutes les planches sont des voliges que l'on recoupe au besoin, il n'y a qu'un type de vis et de colle.

De grands panneaux de trois plis, c'est le secret pour construire soi même une tiny house Des panneaux
L'essentiel de la Toute Petite Maison est construit à partir de ces planches appelées voliges Des planches

L'approvisionnement et le calcul des fournitures est facilité. En fin de chantier le fournisseur pourra reprendre les matériaux inutilisés.

Dans l'optique de l'auto-construction, nous avons veillé à ce que la construction de cette «Tiny House» fasse appel à aussi peu que possible de fournitures différentes.

Tous les panneaux sont de la même épaisseur, les planches sont toutes des voliges sapin délignées selon les besoins, il n'y a qu'un type de vis, etc...

Cela limite bien le risque de manquer ou d'acheter du matériel en trop et simplifie le calcul des fournitures.

Un seul savoir-faire

Pour construire cette tiny house soi-même il suffit de maîtriser la technique de travail du bois du «Bois Facile».

C'est l'affaire de deux jours et c'est accessible à toute personne valide, il suffit d'avoir envie.

La pose du toit, l'électricité, la plomberie... tout est orienté en fonction de la facilité et il n'y a pas besoin de savoir ni souder ni travailler le métal.

Les livres sont extraordinairement complets. Le second volume explique même la plomberie et les branchements électriques.

Limiter les outils

L'outillage se limite aux outils électro-portatifs de travail du bois requis pour construire les meubles avec la technique du «Bois Facile». En plus, il faudra une bonne scie circulaire.

Pas de grosse machine, juste les outils du «Bois Facile», la panoplie de base du bricoleur
Pour découper proprement les panneaux : une bonne scie circulaire et une grande règle en aluminium

Visseuse, scie sauteuse, meuleuse d'angle, scie circulaire : c'est la panoplie de base du bricoleur. Notez qu'il n'y a nul besoin de «machine à bois» fixe.

ÉCONOMIQUE

La «Toute Petite Maison» est voulue accessible au plus grand nombre, elle doit donc être économique.

À vue de nez le budget de la construction de cette La «Toute Petite Maison» est de 5000€.

Faire soi-même diminue le budget de deux tiers, c'est pourquoi elle fait appel à un système constructif particulier vraiment adapté à l'autoconstruction.

À environ 40€/m2, les grands panneaux de «trois plis» sont les plus coûteux des matériaux utilisés. Structurel (solide), étanche, propre, facile à travailler... Ce matériau est un peu cher, mais il est irremplaçable.

Ensuite l'essentiel du bois utilisé sont des planches de bois de construction de 15mm d'épaisseur appelées «voliges». Ce bois brut est particulièrement économique : environ 5€/m2.

Les portes et fenêtres sont un poste de dépense important. Heureusement la «Toute Petite Maison» se contente d'ouvrants aux dimensions standards du bâtiment, en bois ou en PVC, que l'on peut se procurer aisément à un prix raisonnable.

Enfin l'importante surface des planches extérieures en bois brut est protégée des intempéries comme les maison en bois de Norvège par 10l peinture à la farine, elle aussi à faire soi-même pour un budget dérisoire...

La perspective de faire une belle économie d'argent en construisant soi-même une «Tiny House» est alléchante... mais attention ce n'est pas la même chose que d'avoir envie. Quand l'économie est l'unique motivation cela peut signifier que l'on n'est pas suffisamment engagé dans le projet pour le mener à son terme.

ÉCOLOGIQUE

Construction

Le respect des ressources de la planète a guidé la conception de la «Toute Petite Maison».

Il s'agit de limiter la consommation d'énergie grise : l'énergie qu'il a fallu mettre en œuvre pour obtenir le matériau : l'extraire, le transformer, le transporter... De ce point de vue si le bois est imbattable (il n'y a qu'à le couper et il stocke le carbone), l'aluminium, l'acier, la laine de verre... (qu'il faut extraire et faire fondre à très haute température) sont à éviter.

Mis à part les vis et quelques cartouches de colle, elle est entièrement construite à partir de matériaux locaux, abondants, renouvelables...

Par opposition, les caravanes, camping-car et mobil-home, conçus pour la mobilité visent à limiter le poids pour économiser l'énergie lors des fréquents déplacements. Dans ce contexte cela fait sens de les construire en matériaux légers : aluminium, mousse polyuréthane, résine polyesther, laine de verre... au détriment de l'énergie grise.

Utilisation

Écologique lors de sa construction, la «Toute Petite Maison» doit aussi être écologique lors de son utilisation.

Son faible volume et la qualité des matériaux d'isolation (panneaux de bois, laine de bois, double vitrage) la rendent sobre par sa nature même.

Enfin, pour économiser de la place on utilise des toilettes sèches, ce qui a le double avantage d'économiser l'eau potable et surtout d'augmenter le volume d'humus en compostant (rendre à la terre ce qui vient de la terre). Cela simplifie aussi le traitement des eaux usées.

Le recours aux pièces métalliques, dévoreuses d'énergie grise, est limité aux vis et à quelques équerres.

RÉGLEMENTATION

Le rêve

«Je vais où je veux», «je m'installe où je veux», «pas de permis de construire»... Voici les fantasmes de la «Tiny House», la réalité est un peu différente.

C'est sûr et certain, la «Toute Petite Maison», la «Tiny House» présentée ici est :

  • facile à construire soi-même
  • déplaçable
  • économique
  • écologique...

Mais elle n'est pas agile comme une voiture et on ne peut pas l'installer n'importe où.

Avant de se lancer, prendre un temps pour étudier le transport et l'installation... Le livre donne beaucoup d'informations à ce sujet.

Transport

Tout est transportable, c'est une question de coût et d'encombrement.

Comme la «Toute Petite Maison» est très économique, cela ne fait pas toujours sens de dépenser une somme importante pour la transporter alors que l'on pourrait la construire sur place.

C'est pourquoi nous n'avons pas affecté une remorque toute neuve à la «Toute Petite Maison». Nous la transportons avec un véhicule ancien.

Afin que le transport ne soit pas trop compliqué, il convient que le convoi (maison + véhicule) ne dépasse pas 250cm de large et 410cm de haut pour 3500kg de poids total roulant.

Pour transporter la «Toute Petite Maison» photographiée ici en respectant la réglementation il faut retirer tous les meubles, les portes et les fenêtres... et ne pas faire le plein de carburant !

Installation

Si techniquement l'installation ne pose aucune difficulté, par contre selon l'endroit cela sera administrativement facile... ou carrément impossible.

Il est vrai «qu'il n'y a pas besoin de permis de construire», mais la réglementation locale peut interdire, ou favoriser, certains types de construction, limiter ou autoriser le stationnement des caravanes (auxquelles une «Tiny House» est assimilée quand elle est construite sur une remorque) ...

Bref, c'est un vrai sujet sur lequel il faut aller chercher les informations à la source locale : auprès de la Mairie.